Les ostrogoths

Martine Pouchain

illustration de Célina Crochemore

Les 400 coups

Sujet : Entre son père qui boit tout son RMI, sa mère dont le CDD n'a pas été renouvelé et qui subit la violence conjugale, ses cinq frères et soeurs dont il faut s'occuper, pas facile pour Clovis de grandir comme les autres. Pourtant, grâce à Françoise, une vieille voisine, qui lui apprend à jouer du piano et à Idriss, un camarade, qui lui offre son amitié, Clovis se prend à rêver d'un monde meilleur. Arrivera-t-il à communiquer cet espoir aux siens et plus particulièrement à son père qui, désespéré, semble avoir un tout autre projet pour sa famille ?...

Commentaire : Ce roman bien écrit, qui utilise le langage familier pour coller à la réalité, offre un cadre pour le moins inattendu et en ce sens original. Dès les premières pages, le lecteur plonge dans un monde dur, où le quotidien rime avec misère. Misère sociale avec ces dettes qui s'accumulent par manque de discernement de ce père, qui passe son temps au café ; misère familiale avec cette promiscuité forcée qui, certes, cimente les relations entre les enfants mais qui les rend témoins de scènes de violence ou de discussions assez dures les amenant à haïr celui par qui le mal arrive. Un récit dramatique, comme le définit l'auteur, dans une deuxième partie consacrée au "comment" de ce roman, inspiré d'un fait divers auquel Martine Pouchain a préféré donner une fin presque positive.

rédigé par COP

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
Les ostrogoths Martine Pouchain Les 400 coups
AGE GENRE THÈME COTE
dès 15 ans romans Chômage
Famille
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
254 13 x 20 cm 9782895403463 01/09/07 12,00 
img/retour.png
 Retour