Anna Maria Sofia et Petit Max

Edward Van de Vendel

illustration de Ingrid Godon

Circonflexe

Sujet : Anna Maria Sofia a vécu un drame en perdant sa petite fille lors d’un naufrage. Depuis, elle est devenue amnésique. Petit Max, qui pourrait être son petit-fils, l’emmène se promener dans la rue. Dès qu’ils croisent une situation habituelle, Anna Maria Sofia y associe un mot ou un objet qui n’a apparemment aucun rapport. Mais petit Max est patient et lui décrit tout. Au terme de la promenade, ils se rendent au cimetière. Puis Max la reconduit chez elle où son mari l’attend. Petit Max, en promettant de revenir le lendemain, leur donne une nouvelle raison de vivre.

Commentaire : Une impression un peu morbide se dégage à la lecture, sentiment que les dessins transmettent également au travers des couleurs sombres. Trois sujets sont traités : la mort violente d’un enfant, la réalité tellement insupportable pour la mère, qu’elle en perd la raison et un petit garçon au grand cœur. Le début de cette histoire est très énigmatique ; les indices arrivent aux fils des pages. Un contraste très fort s’établit entre Anna Maria Sofia qui a vécu un violent choc psychologique lui ôtant toutes ses facultés intellectuelles, et le petit garçon d’une maturité surprenante. Par son attitude altruiste, il l’incite à parler de son deuil et lui offre une présence chaleureuse et affectueuse.

rédigé par VIC

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
Anna Maria Sofia et Petit Max Edward Van de Vendel Circonflexe
AGE GENRE THÈME COTE
dès 5 ans albums Mort
Relations adultes enfants
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
38 27 x 18 cm 2878333632 15/08/05 11,00 
img/retour.png
 Retour