Et pour quelques kebabs de plus

Jean-Luc Luciani

illustration de Magali Le Huche

Lito (Les poches illustrés)

Sujet : Le maire de la ville a décidé d’interdire l’ouverture des boutiques de sandwichs khebabs le soir, espérant ainsi réduire l’insécurité. Devant le désarroi de son père et des autres propriétaires de barraques à khebabs dont les revenus chutent rapidement, Medhi et ses amis décident d’agir. Convaincus d’être confrontés à un complot de la CIA, les enfants créent le FLK, Front de Libération du Kebab et réfléchissent aux différents moyens de pression à mettre en œuvre pour obliger la mairie à revenir sur sa décision.

Commentaire : Caricature de nombreux faits de sociétés, ce roman, rédigé dans un langage parlé souvent familier, aborde avec un humour parfois acide l’injustice, l’interdiction abusive, la tentation de recourir à la violence, l’organisation d’une famille maghrébine, le racisme… L’organisation secrète créée par Medhi et ses amis prend ainsi des allures de groupuscule terroriste, les enfants reprenant plusieurs des caractéristiques attribuées aux bandits : cagoules, lettres anonymes… La chute de l’histoire, une solution apportée par les enfants qui ont fait faire des recherches légales, se veut amusante et souligne le temps perdu en gesticulations inutiles par des adultes campés sur leur position. Un récit qui traite des faits de sociétés, à ne pas prendre au premier degré.

rédigé par BDL

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
Et pour quelques kebabs de plus Jean-Luc Luciani Lito (Les poches illustrés)
AGE GENRE THÈME COTE
dès 11 ans romans Fantaisie
Société
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
128 12 17,5 cm 2244458369 15/06/05 5,00 
img/retour.png
 Retour