Mercredi mensonge

Christian Grenier

Bayard Jeunesse (Millézime)

Sujet : «Comment fabriquer un gros mensonge sous prétexte de ne pas faire de peine à quelqu’un que l’on aime… ». Tel pourrait être le sous-titre de cet ouvrage qui présente une situation de plus en plus inextricable: pour ne pas déstabiliser son vieux père, Vivien lui cache le déménagement familial. N’a-t-il pas conscience d’entrer, avec sa femme et sa fille, dans un cercle vicieux dont il ne pourra plus s’échapper? De son côté, Isabelle souffre aussi de la séparation avec Jonathan, un ami de classe qui, avec l’éloignement, va affirmer ses sentiments et créer un lien profond avec le grand-père.

Commentaire : Très bien écrit, ce roman offre plusieurs pistes de lecture. C’est une très belle histoire d’amour, un regard sur la fin de vie, une leçon sur la vérité et le dialogue en famille et plus largement entre personnes qui s’aiment, un hymne aux relations entre générations. Le mensonge n’est assurément pas une bonne solution, même lorsque aucune autre possibilité n’apparaît.. L’humour n’est pas absent de la conclusion qui rappelle «tel est pris qui croyait prendre». La découverte de la vérité est cependant douloureuse. Un ouvrage édifiant, qui pourrait être une pièce de théâtre.

rédigé par CG

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
Mercredi mensonge Christian Grenier Bayard Jeunesse (Millézime)
AGE GENRE THÈME COTE
13-14 ans romans Grands-parents
Mensonges
img/smiley.png
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
143 13.5 x 20 cm 2747013553 08/04/04 9,90 
img/retour.png
 Retour