L'âne qui voulait chanter

Albena Ivanovitch-Lair

illustration de Crescence Bouvarel

Père Castor Flammarion (Les classiques du Père Castor)

Sujet :

Le jour de la foire annuelle, Ashkan chargea ses poteries sur le dos de Sami son âne fidèle pour aller les vendre à la ville. Avec l’argent récolté, il acheta de belles étoffes pour sa femme, des sucreries pour les enfants et craqua pour un petit rossignol qui gazouillait gaiement  dans sa cage. Avec son chant merveilleux, le petit oiseau apporta de la joie aux clients et aux enfants, et Ashkan travailla avec plus d’entrain. Sami était malheureux de voir l’attention se détourner de lui. Pour retrouver l’affection du potier, l’âne se mit à braire sous les fenêtres de son maître, se fit fabriquer un bec en bois, confectionner une crête en tissu rouge, se couvrit de plumes…

Commentaire :

Il aura fallu de nombreux stratagèmes pour que le potier réalise le sentiment d’abandon et de rejet du pauvre âne. Désormais, quand le rossignol chante, le potier siffle, l’âne brait, et la place de chacun est reconnue. Ce conte afghan plein de sagesse, qui a pour thèmes la jalousie, la place de chacun et la quête de soi, s’adresse à tous mais peut-être plus particulièrement au moment d’une naissance dans la fratrie quand l’attention générale se focalise sur le petit dernier. Avec ses illustrations fines et colorées, cet album procure un merveilleux moment de lecture partagée. Réédition.

rédigé par VIC

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
L'âne qui voulait chanter Albena Ivanovitch-Lair Père Castor Flammarion (Les classiques du Père Castor)
AGE GENRE THÈME COTE
dès 5 ans contes Jalousie
Partage
Sentiments
img/smiley.png
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
32 21 x 18 cm 9782081370029 08/06/16 5,25 
img/retour.png
 Retour