Comme des trains dans la nuit

Anne Percin

Editions du Rouergue (doAdo)

Sujet : Ryan, 19 ans, se saoule au rhum, se drogue au shit, s'éclate au rythme du reggae, avant d'allumer des incendies. Il cherche ainsi à brûler son mal-être. Mais, il n'est pas seul dans cette fuite en avant. Il entraîne avec lui un jeune mineur... Naïme suit Tony pour une nuit inoubliable. Dans le parc du château de la Verrerie, ils ont choisi l'enclos des daims pour jouer "au papa et à la maman" : le pique-nique préparé par Tony est parfait et les duvets sont confortables. Mais après être allée se soulager sans se cacher, Naïme ne peut plus dormir : "La main visiteuse s'est immobilisée tout près de ses seins". Vacances d'été 1968. Julien raconte son mal-être et celui de sa cousine. Entre les portraits des ancêtres, la chasse, les secrets de famille, la vie bourgeoise et les parents méprisants - "Finalement, tu ressembles à ton père, tiens. Une grosse tête et rien dans le slip" - , ils ont bien du mal à survivre et à envisager leur avenir.

Commentaire : Ce recueil de trois nouvelles présente de façon crue le mal-être de jeunes en pleine adolescence. Certains s'évadent dans les drogues, d'autres choisissent d'oublier les interdits et les conventions ou optent pour le reniement de leur famille. Les récits, écrits dans un langage familier voire argotique, usent d'expressions particulièrement évocatrices qui ne font qu'accentuer les situations qui apparaissent sans issue tant l'absence d'interlocuteurs responsables fait défaut. Un ouvrage pessimiste et sombre n'encourageant ni la lecture, ni une vision positive de l'avenir.

rédigé par CK

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
Comme des trains dans la nuit Anne Percin Editions du Rouergue (doAdo)
AGE GENRE THÈME COTE
dès 16 ans romans Adolescence
Identité
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
121 14 x 20,5 cm 9782812601927 15/01/11 9,00 
img/retour.png
 Retour