La fille aux esprits

Laura Amy Schlitz

illustration de Tim O'Brien

Casterman

Sujet : A la mort de leur mère, Maud, son frère aîné Samm'l et leur petite soeur Kit, sont placés dans un orphelinat de Baltimore. Si, très vite, le garçon et la petite dernière ont trouvé un nouveau foyer, il n'en fut pas de même pour Maud, transférée à Barbary, un orphelinat des plus sévères et dans lequel la fillette sera privée de toute affection. Alors, quand les vieilles et riches sœurs Hawthorne se présentent à Barbary et offrent de la sortir de cette prison, Maud croit vivre son plus beau jour. Mais une fois installée dans leur somptueuse demeure, la fillette comprend peu à peu qu'elle a été choisie pour un bien étrange dessein. En effet, au cours de séances de spiristisme - une "doctrine religieuse" selon les soeurs Hawthorne -, Maud doit se faire passer pour la fille, tout juste défunte, d'une femme fortunée qui donnerait tout pour parler à sa chère Caroline. Maud, du haut de ses onze ans, saura-t-elle faire la part des choses et suivre un chemin autre ?...

Commentaire : Comme le suggère la couverture très évocatrice, ce roman, aux livrets cousus, traduit de l'anglais, ne relate pas une simple histoire d'adoption, mais la rencontre de plusieurs êtres, en souffrance, qui vont être amenés, par des biais divers -et pas toujours très louables- à vivre des choses très fortes, parfois très émouvantes. La narration, faite à la troisième personne, situe le récit au début des années 1900. Remarquable et tout en finesse, elle parvient à rendre compte de manière très juste des émois, des incertitudes et des questions que se pose Maud, ce personnage candide, sensible et entier, qui est en mal d'amour depuis son placement en orphelinat et sa séparation, mal vécue et mal interprétée, d'avec son frère et sa soeur. Le style enlevé, le rythme palpitant et les personnages authentiques, subtilement ambivalents, font que le lecteur se prend au jeu de ce scénario où se mêlent de nombreux thèmes : l'amour maternel, la duperie, la soif de l'argent, le spiritisme dont les pratiques s'apparentent, pour les protagonistes, à celles de la foi... Le dénouement, paisible et très satisfaisant, permet d’imaginer à loisir comment pourra grandir Maud dans une famille aimante.

rédigé par COP

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
La fille aux esprits Laura Amy Schlitz Casterman
AGE GENRE THÈME COTE
dès 13 ans romans Amour maternel
Mensonges
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
256 16 x 23 cm 9782203019201 25/03/09 15,00 
img/retour.png
 Retour