La petite fille qui sauva les arbres

Benoit Doyon-Gosselin

illustration de Véronique Briand

Bouton d'Or d'Acadie

Sujet : Pleurnichard, le petit saule-pleureur, questionne son grand-père sur son âge. Facile ! Il a 140 ans comme l’indiquent les 140 petites cernes de croissance visibles à l’intérieur de son tronc. Mais savais-tu, demande le vieux saule-pleureur, que ces cernes n’ont pas toujours existé ? Qu’avant, l’intérieur des troncs était « uniforme comme des miroirs ? » Il s’agit d’une très vieille histoire qui a failli détruire tous les arbres du pays. « Allez, Papi, raconte-moi ! »…

Commentaire : Un petit format souple idéal pour ce gentil conte canadien facile à lire et à faire lire à de jeunes lecteurs car il se glisse partout ! Variation légère autour du thème de la forêt, l’histoire simple, mais plus longue qu’elle n’y paraît, se révèle bien écrite, dans une police agréable, avec un vocabulaire choisi. Elle met en scène Sylvestre, le dieu des forêts, ainsi que les humains auxquels elles sont confiées. Dénouement « écologique » bon enfant sans grande surprise : une fillette sera chargée de rattraper les erreurs d’un homme inconscient qui menaçaient la survie des arbres. De petites illustrations fraîches, traits fins et touches d’humour, viennent agréablement ponctuer ce conte merveilleux et enfantin. Livrets cousus.

rédigé par QB

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
La petite fille qui sauva les arbres Benoit Doyon-Gosselin Bouton d'Or d'Acadie
AGE GENRE THÈME COTE
dès 8 ans contes Arbres
Nature
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
48 10,8 x 15 cm 9782923518213 15/11/08 8,00 
img/retour.png
 Retour