La vie en rouge

Vincent Ouattara

illustration de Sybiline

Soulières (Graffiti)

Sujet : Un homme de plume retranscrit les souvenirs d'une vieille femme originaire de Loto. Des mots pour évoquer les souffrances liées à sa condition de femme, dans une société traditionnelle phallocrate. Et d'expliquer les circonstances de son excision et de l'apparition de ses menstruations suivie de son mariage forcé. Une union qui la conduira à fuir pour vivre son histoire d'amour avec Sié, le fils de son mari...

Commentaire : Les notes de l'auteur, en préambule, donnent le ton de ce roman dont l'objectif est de dénoncer la condition même de la femme qui, dans certaines sociétés, devrait rompre avec l'iconographie traditionnelle l'enfermant dans un rôle de "créature chosifiée" qui ne lui appartient plus, devant se plier à la phallocratie de l'homme. Et d'inventer ce témoignage de Yeli, cette femme déjà vieille à cinquante-cinq ans dont le récit rétrospectif, sensible, écrit à fleur de peau, raconte le parcours individuel, ouvert au monde. Un texte poignant, porté par une exigence forte de vérité, qui reste très féminin, même s'il est écrit par un homme, et qui vise à démontrer qu'être libre peut être douloureux mais rendre heureux.

rédigé par COP

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
La vie en rouge Vincent Ouattara Soulières (Graffiti)
AGE GENRE THÈME COTE
dès 15 ans romans Afrique
Sexualité
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
159 12.5 x 19 cm 9782896070831 15/11/08 11,70 
img/retour.png
 Retour