Grand-père

Christophe Léon

Oskar

Sujet : A la mort de sa femme, le grand-père de Cindy se trouve désorienté. Atteint de la maladie de Parkinson, il est accueilli d'assez mauvaise grâce chez son fils et sa belle-fille qui envisagent rapidement de la placer en maison de retraite. Mais Cindy, Madeleine de son prénom, n'a pas l'intention de les laisser faire. Elle a bien compris que son grand-père n'était pas fou, et avec ses meilleurs amis, elle se prépare à l'aider à réaliser son projet secret…

Commentaire : Dans un style enlevé, grinçant, spontané, utilisant force figures de style, avec prédominance des oxymores, l'auteur aborde ce thème grave avec une grande légèreté. Si les parents de Cindy sont dépeints sans concession, on peut dire que tout le monde en prend pour son compte dans ce tableau peint à l'acide, non sans humour, mais assorti de descriptions parfois écoeurantes. La psychologie de ses personnages n’est pas du tout crédible, les défauts étant très appuyés et la simplification de rigueur. Les mauvais penchants sont décrits avec délectation et chacun agit par vénalité ou cupidité, en usant de mensonges, de calculs et de dissimulation. La mise en scène de l’issue du roman est déplaisante au possible, l’adulte prenant la place de l’enfant, organisant le saccage d’un magasin de porcelaine puis, après la magie des feux d’artifices, organisant sa propre disparition. Une note positive, l’amour entre les grand parents avant la mort de la grand-mère, deux pages du livre.

rédigé par CHB

TITRE AUTEURS ÉDITEURS
Grand-père Christophe Léon Oskar
AGE GENRE THÈME COTE
13-14 ans romans Lien entre générations
Vieillesse
PAGES FORMAT ISBN PARUTION PRIX
158 13 x 20 cm 9782350003047 30/05/08 0,00 
img/retour.png
 Retour